Pierre, ingénieur en mécanique énergétique chez ALRELE

Ingénieur en mécanique énergétique formé à Grenoble, Pierre, 28 ans a trouvé son premier travail chez Alrele en Novembre 2015. Embauché pour travailler sur le prototype d'hydrolienne, ses missions se sont bien élargies depuis.

 


Pierre-Alrele.ok

Arrivé à 7h30, comme le reste de l'équipe, Pierre prend connaissance des derniers mails et gère les pièces commandées chez les fournisseurs. Dans la matinée, il travaille avec Alain Basset, le dirigeant technique de la société, sur les fabrications en cours et les installations prévues. Une fois par semaine, il fait un point d'avancement et un point planning avec Régine Roque, la dirigeante commerciale. Et, pratiquement chaque semaine, il est en déplacement pour aller préparer l’installation de futurs clients, réaliser une installation, ou effectuer une intervention de maintenance, sachant que la majorité de clients d'Alrele sont situés à plus de 2h30 de l’usine de Corbeil-Essonnes.

 

Le travail peut se dérouler à distance, par t éléphone ou Skype, pour les échanges avec les dirigeants. Cela peut concerner la conception de l'installation, les choix techniques à mettre en place chez le client, la largeur des pales de l'hydrolienne à installer, etc.

« On parle le même langage et on utilise des schémas pour échanger », résume Pierre lorsqu'il fait un point avec Mr Basset, également ingénieur, tout comme Régine Roque.

Gestion des achats

 

Lorsque Pierre est arrivé chez Alrele, les fondateurs connaissaient déjà quelques fournisseurs mais il a fallu trouver beaucoup d’autres entreprises pour acheter les matériels et matériaux dont l'équipe avait besoin pour les premiers modèles d'hydroliennes. Les fournisseurs sont parfois proches, dans l'Essonne ou dans le Loiret, pour l'usinage ou la découpe des pièces. Mais ils peuvent aussi être à l'étranger, comme en Nouvelle-Zélande, en Irlande, ou en Allemagne.

Partant d'un dessin de pièces en 3D qu’il réalise en CAO, Pierre envoie ensuite des plans aux fournisseurs. Il faut bien préciser les cotes et les tolérances afin que les pièces s'assemblent correctement au final.

   

Concernant la partie électrique des installations, il faut trouver les produits adéquats, et les fournisseurs, en visant le meilleur rapport qualité-prix.

 

« Mon travail a beaucoup évolué : il y a la phase d'achat, la gestion des stocks, les réapprovisionnements, mais aussi du travail en atelier : fabrication, découpe, perçage des pièces, soudures de certains éléments aux cotés de Pascal », résume Pierre.

 

Visites techniques et maintenance

Pierre intervient dans toutes les prestations d’ALRELE : les hydroliennes de rivières, l'électrification de roues de moulins à eau, et l'électrification de turbines.

« Je me déplace de plus en plus au fil des années, aussi bien pour des installations nouvelles que pour de la maintenance. Nous suivons nos clients de A à Z », résume Pierre.

 

« Je me déplace de plus en plus au fil des années, aussi bien pour des installations nouvelles que pour de la maintenance. Nous suivons nos clients de A à Z », résume Pierre.

 

Transmission des connaissances

 

« Ces deux dernières années, j'ai eu l'opportunité de gérer des apprentis : un en 2019 et un en 2020. Pascal et moi nous leur transmettons notre savoir technique. L'apprenti nous accompagne dans tous les déplacements et participe à la plupart de nos fonctions. Notre apprenti en 2020 effectue une licence professionnelle à l'IUT d'Evry en ingénierie mécanique et environnement », résume celui qui désormais est aussi devenu maître d'apprentissage.

 

Travailler dans l’ancien moulin de la rue Lavoisier est une chance, parce que ce site permet à l'équipe d'Alrele d'effectuer des tests grandeur nature pour ses hydroliennes, mais aussi de tester de nouvelles applications en recherche et développement, comme le système anti-embâcles.

 

Le mot de la fin revient à Pierre : « Avec cette technologie d’hydroliennes, nous valorisons le patrimoine des moulins, ce qui permet de préserver des lieux historiques liés au travail de nos aïeux, et nous y remettons à l'ordre du jour l’exploitation de l’énergie de l’eau, mais version industrie 2.0 avec un design et des matériaux actuels ».

 




   

ALRELE Ingénierie vous propose aussi de découvrir ALRELE présente ses produits et ses prestations, Installation d'une Hydrolienne sur la Seine, Congrès FFAM, ALRELE s'implique dans les associations de sauvegarde des moulins, Congrès FDMF, L'Ademe Bourgogne Franche-Compté encourage l'hydro-électricité, Inauguration d'une hydrolienne "ALRELE", 6èmes Rencontres hydrauliques régionales, Alrele lauréat d'Engie Projets innovants, ALRELE reçoit le label La Belle Essonne, décerné par le, Alrele : systèmes Made in France produisant de l'hydro-électricité, Visite d'une hydrolienne ALRELE lors des rencontres Energies et Territoires ruraux dans le Morvan, Assises de la petite hydroélectricité et de la biodiversité : Alrele était présent, Alrele développe une solution pour nettoyer les grilles anti-embâcles sans efforts, Mr Gilles Seytre : « Je produis 30% de ma consommation d'électricité l'hiver grâce à Alrele », Le Bien Public parle d'ALRELE : visite de l'association des moulins de Haute-Marne, Pascal, technicien chez ALRELE : les doigts d'or et Alrele ne fait pas que des hydroliennes : la société électrifie aussi les roues et les turbines.